C’est un serpent que l’on nomme par différent noms : Vipère à cornes, vipère cornues du Sahara ou encore vipère à cornes d’Afrique du Nord.


Description de la vipère à cornes

Cerastes cerastes

Photo de la tête d’un spécimen Cerastes cerastes

Elle n’est pas très longue, mesurant en moyenne entre 50 et 60 cm à taille adulte même si certains adultes atteignant 80 cm ont déjà été observés dans la nature. La vipère cornue du Sahara est facilement identifiable grâce à ses cornes se situant juste au-dessus de ses gros yeux (chez certains spécimens nous avons noté une absence des cornes). Il est bon de préciser que les mâles on généralement une tête plus grosse que les femelles.
Sa coloration jaunâtre et grise est marquée par des taches plus ou moins sombres. Il est important de savoir que cette coloration est en adéquation avec son milieu naturel. Le sable ayant une couleur différente selon les régions … plus ou moins beige, la vipère aura la même couleur que celle du sable sous lequel elle se camoufle pour lui permettre de chasser. Son ventre est d’une teinte blanc / beige et parfois la pointe de sa fine queue est noire. Ses écailles sur les flancs sont fortement carénées.

Il existe 4 sous espèces actuellement reconnues :
Cerastes cerastes cerastes (Linnaeus, 1758).
Cerastes cerastes karlhartli (Sochrek, 1974) qui vit en Égypte et dans le Sinaï.
Cerastes cerastes mutila (Domergue, 1901) que l’on retrouve au Maroc et en Algérie.
Cerastes cerastes hoofieni (Werner & Sivan, 1999) qu’on peut observer dans la péninsule Arabique.

Distribution de ce serpent venimeux

Son aire de répartition est vraiment très vaste car on rencontre cette espèce de serpent dans toute l’Afrique du Nord : Maroc, Sahara Occidental, Algérie, Tunisie, Mauritanie, Egypte, Libye, , mais aussi au Mali, au Niger, au Tchad, au Soudan, en Ethiopie, en Somalie, en Israël, au Qatar, en Arabie saoudite, au Liban et au Yémen.

vipère à cornes

Photo d’une vipère à cornes en train de se cacher dans le sable

C’est un serpent qui vit uniquement dans des environnements sablonneux comme dans le désert, vers les oasis ou des zones sèches légèrement rocailleuses.

Mode de vie de Cerastes cerastes

C’est un serpent qui se déplace par ondulations latérales obliques. Plus simplement, la vipère procède par une succession de « pas » sur le côté.
Les températures dans son milieu étant très difficiles, elle est nocturne et crépusculaire pendant les saisons chaudes et peut devenir diurne pendant l’hiver. En journée elle vit dans des terriers sous une faible végétation ou encore dans le sable. Sa teinte lui permet de se camoufler et de chasser à l’affût en bondissant sur sa proie pour la mordre et lui injecter son puissant venin.
Son alimentation est composée de rongeurs, d’autres reptiles comme les lézards ainsi que des oiseaux si elle peut en avoir l’occasion.

L’accouplement à lieu au mois d’Avril, les vipères à cornes étant ovipares, la femelle pondra entre 8 et 20 œufs dans le sol. La période d’incubation dure en moyenne 50 à 60 jours. A leur naissance les petits mesurent en moyenne 13 cm de longueur.

A noter : C’est un serpent venimeux potentiellement dangereux pour l’homme. Son venin n’est pas le plus toxique du genre Viperidae mais il peut entraîner en cas de morsure avec venin des gonflements, une hémorragie, une nécrose de la plaie ainsi que des nausées et vomissements.

vipère à cornes

Photo d’une vipère à cornes sur un rocher

Cerastes cerastes

Photo de la tête d’une vipère cornue du Sahara

Cerastes cerastes

Photo d’une vipère à cornes en milieu naturel