Vous êtes ici : Le monde du serpent, voici le plus gros site sur les serpents. » Photos » Couleuvre fer-à-cheval, Hemorrhois hippocrepis (Linnaeus, 1758)

Couleuvre fer-à-cheval, Hemorrhois hippocrepis (Linnaeus, 1758)

Anciennement Coluber hippocrepis et aujourd’hui Hemorrhois hippocrepis. En français on l’appelle couleuvre fer-à-cheval.

Hemorrhois hippocrepis

Description de cette jolie couleuvre

C’est une grande couleuvre pouvant atteindre 1,80m de long, les mâles étant généralement plus petits que les femelles à taille adulte. La tête se distingue bien du corps car elle est assez large. Ses pupilles sont rondes comme pour les autres couleuvres. Sa coloration est jaune à brun très clair avec des dessins marron foncé (voire même noirs) sur le corps ressemblant un peu à des losanges ou cercles suivant les individus.

Note importante : Elle s’appelle Couleuvre fer-à-cheval à cause de la tache sombre en forme de V retourné ou de fer à cheval que nous vous avons surlignée dans le schéma ci-dessous.

couleuvre maroccouleuvre algérie

Distribution de Hemorrhois hippocrepis

Couleuvre fer-à-chevalOn retrouve cette espèce en Espagne, au Portugal, en Sardaigne, en Tunisie, au Maroc et en Algérie. Elle fréquente divers type d’habitats comme une végétation arbustive, des secteurs rocailleux, des terres désertiques, des pâturages, des plantations mais on peut aussi la trouver à proximité des jardins ruraux et secteurs urbains.

Mode de vie de la couleuvre fer-à-cheval

C’est une espèce très agile qui grimpe volontiers aux arbres pour se nourrir d’oiseaux. Son alimentation est composée d’oiseaux, de rongeurs et de lapins. Elle peut éventuellement s’alimenter d’autres serpents. Les jeunes s’alimentent principalement de lézards et de petits rongeurs voir de gros insectes.

C’est une espèce inoffensive pour l’homme car elle ne possède pas de venin et elle tue donc ses proies par constriction.




couleuvre fer à chevalColuber hippocrepis

couleuvre afrique

Couleuvre fer à chevalserpent couleuvre

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici

6 commentaires “Couleuvre fer-à-cheval, Hemorrhois hippocrepis (Linnaeus, 1758)”

  1. Gebrian :

    BOnjour
    Je pense que cette couleuvre à niché dans des rideaux enroules de nombreuses crottes au pied du store comment en être certain ? Je ne l ai jamais vu sauf une espèce de mue un morceau ???? Inquiete car balcon dans chambre ou peut elle se cacher si rentrée dans la maison? Merci pour votre aide je me situe au sud du portugal en algarves

  2. Effantin Serge :

    Bonjour. Je suis à Témara près de Rabat, au Maroc, j’ai ce petit serpent de 30cm et 1 cm de diamètre, est-bien une couleuvre fer à cheval ? merci mais je n’arrive pas à inserer la photo ??

  3. Bruno G :

    Effectivement. Si vous avez des informations utiles sur cette couleuvre, je suis preneur.

  4. mo :

    vous ne parlez pas de la reproduction de la Couleuvre fer à cheval.

  5. Cheloniophilie :

    Bonjour Simon,
    Je regrette de devoir te contredire concernant cette espèce. Elle n’est pas opystoglyphe comme la couleuvre de Montpellier mais c’est un serpent aglyphe qui ne possède ni venin, ni crochets à venin. Elle tue ses proies par constriction uniquement.

  6. Simon :

    Rectification, les couleuvres possèdent du venin mais leurs crochets sont situés au fond de la gorge. C’est pour cette raison que les couleuvres -à quelques exceptions près – sont considérées comme inoffensives.
    Mais la morsure d’une couleuvre peut toutefois, à des conditions exceptionnelles (très grande ouverture de la bouche de la couleuvre, introduction d’un doigt), provoquer un envenimement avec des conséquences graves chez l’homme.

Contact Webmaster

Toute utilisation du contenu du site https://serpent.cheloniophilie.com sans autorisation écrite préalable du webmaster constitue une violation du droit d'auteur.