Vous êtes ici : Le monde du serpent, voici le plus gros site sur les serpents. » Reptilia » Squamata » Colubridae » La coronelle lisse, Coronella austriaca (Laurenti, 1768)

La coronelle lisse, Coronella austriaca (Laurenti, 1768)

La coronelle lisseClasse : Reptilia
Ordre : Squamata (Reptiles)
Famille : Colubridae
Genre : Coronella (Coronelle)
Espèce : Coronella austriaca
Nom commun : Coronelle lisse

Nous allons vous présenter cette espèce dans différentes parties :

Description de la coronelle lisseAire de répartitionHabitat de cette coronelleMode de vie de la coronelle lisseProtection de Coronella austriacaPhotos de coronelle lisseVidéos de la coronelle lisse

Description de la coronelle lisse

Coronelle lisseC’est le plus petit serpent autochtone du territoire français. La coronelle lisse peut atteindre une taille maximum de 70 cm de long mais la plupart des adultes mesurent en moyenne 60 cm. Ses écailles sont lisses d’où son nom de “coronelle lisse“. Le dessus de son corps est de couleur brun (plutôt chez les mâles) à gris (plutôt chez les femelles) présentant des taches foncées. La partie ventrale de son corps est uniforme variant du brun au noir. Les motifs sur son dos varient (plus ou moins de taches noires). La tête est petite et ne se distingue que peu du reste du corps. On note la présence d’une tache sombre triangulaire sur le dessus de la tête ainsi qu’une fine bande foncée partant du bout de la gueule jusqu’au cou en passant par les yeux. Contrairement aux vipères, ses pupilles sont rondes.

Identification par les écailles de ce serpent de France

Concernant l’écaillure, on sait que la coronelle lisse dispose de moins de 200 plaques ventrales, d’écailles dorsales et latérales lisses, d’une unique pré-oculaire (orange), de deux post-oculaires (jaune), de 9 grandes plaques céphaliques (violet) et d’une rostrale aussi haute que large (bleu), c’est à dire bien visible du dessus. On remarque que ce sont la troisième et la quatrième supralabiales qui touchent l’oeil contrairement à Coronella girondica (vert foncé).

Coronelle lisse

Sous-espèces

Il existe 3 sous espèces : – Coronella austriaca acutirostris Cette sous espèce a été décrite par Malkmus en 1995. Elle est présente au Portugal ainsi qu’au Nord Ouest de l’Espagne. – Coronella austriaca austriaca Cette sous espèce a été décrite par Laurenti en 1768. Son aire de répartition est beaucoup plus vaste puisque qu’elle s’étend de la péninsule ibérique jusqu’au Nord de l’Europe et en Russie ainsi qu’au Nord de l’Italie. – Coronella austriaca fitzingeri Cette sous espèce a été décrite par Bonaparte en 1840. Son aire de répartition est assez limitée contrairement aux deux autres sous espèces car on ne la retrouve qu’au sud de l’Italie ainsi qu’en Sicile.

Tête coronelle lissePetit serpent coronelle lisse

Zone de présence en France

La coronelle lisse est présente dans toutes les régions de France métropolitaine à l’exception de la Corse qui n’abrite pas cette espèce.

Habitat de la Coronella austriaca

Il s’agit d’un reptile qui préfère les milieux ayant une forte densité de végétation afin de pouvoir se cacher à tout moment. Plutôt craintive et discrète, la couleuvre lisse aime avoir a proximité des zones caillouteuses pour se réfugier dans les failles.

Coronella austriaca

Comportement en milieu naturel

C’est un serpent diurne (c’est-à-dire qui vit le jour). Il est en majorité ophiophages (il s’alimente d’autres serpents) mais son régime alimentaire est aussi composé de lézards, batraciens ainsi que de petits mammiffères comme les mulots qu’il tue par constriction. L’accouplement a lieu vers avril et mai, ce qui correspond à la sortie d’hibernation. La période des pontes est comprise entre le mois de Juin et le mois d’Août. Durant les trois mois, la coronelle pond une dizaine d’oeufs ovales. Deux mois plus tard, les juvéniles naissent et mesurent 15cm de long pour un poids moyen de 3 grammes. L’espérance de vie de l’espèce Coronella austriaca est d’environ 18 ans et la maturité sexuelle arrive au bout de la troisième année de vie. En cas de danger, la coronelle tentera en priorité de fuir. Si elle sent qu’il lui est impossible de s’échapper, elle va essayer de mordre si elle en a l’occasion tout en secrétant un liquide anal d’une odeur pestilentielle pour faire partir l’agresseur et pourra aller jusqu’à faire semblant d’être morte (comme la couleuvre à collier).

Protection de ce reptile

La coronelle lisse fait partie des espèces protégées sur l’ensemble du territoire métropolitain français. Il est totalement interdit de la capturer, de la blesser, la tuer, la déplacer ou de détruire sa ponte.

Les photos de la Coronelle lisse

https://serpent.cheloniophilie.com/Photos/Coronella-austriaca.php

Les vidéos de Coronella austriaca

https://serpent.cheloniophilie.com/Videos/Coronella-austriaca.php

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici

14 commentaires “La coronelle lisse, Coronella austriaca (Laurenti, 1768)”

  1. REVALOR - Chateau Lunac :

    comment sortir cette bestiole de dessous mon plancher, au 3ème niveau de mon habitation, nous avons la phobie des reptiles !!!!

  2. vincent :

    Bonjour; en nous promenant dans les environs de Munster(Ht-Rhin) ma fille a failli marché sur un serpent qui d’après votre description était une coronelle lisse femelle. Elle était entrain de se dorée au soleil sur un chemin de randonné.

  3. Fanara :

    Bonjour j’ai vu un serpent fin d’environ un metre dans ma maison,au sud de la sicile et je me demandait ce que c etait en lisant vos commentaires je suis sur que c etait une cornelle lisse fitzingéri

  4. Abdallah-chaouch :

    Bonsoir ma belle mere á vu un serpent de environs 12 à 20 cm de longueur et encor plus fin que le petit doigts en largeur. On a pas eu le temps de l’identifier mais on pense que c est un coronelle mais n en pas sur. Il etais de tous gris, elle la trouver en train de se promener dans le couloir d’une des chambres. Pouvais vous me dire si il s’agit bien de cette espere la,et si elle est dangereuse. Merci

  5. Bourdeau :

    Bonsoir, merci pour votre site si bien renseigné qui m’a permis d’identifier un bébé Coronelle qui a failli
    mal finir car elle s’était glissée sous ma porte d’entrée côté gonds … Tout va bien , je l’ai vue avant de refermer la porte ! Je suis rassurée sur l’avenir de mes toutous qui collent leur nez partout et si la petite coronelle aime les lézards, elle sera gâtée chez moi!

  6. Jacques Pellerin :

    Le 17 juillet 2015 vers 16 h 00, j’ai pu observer un superbe spécimen de Coronelle lisse au lieu dit du Rocher branlant à Largeasse dans le département des Deux-Sèvres où ce reptil y est rarement observé. Il est sorti d’une faille d’un gros bloc de granit se trouvant parmi de nombreux autres autres blocs énormes constituant un chaos granitique remarquable pas très loin de la source de la Sèvre Nantaise.

    70 cm au moins Serpent adulte vigoureux

  7. lamenisais :

    Aucune intention de détruire qui ou quoi que ce soit, mais comment peut on faire pour les “éloigner” ? il y a suffisamment de jachère autour de chez moi pour les occuper, au lieu de cela j’en trouve sous la haie, ce qui fiche le Bronx avec mes trois chiens qui eux aimeraient bien les bouffer (et je n’aime pas trop qu’ils prennent cette sale habitude, car un jour ils tomberont peut être sur une vipère). Cela fait plusieurs jours qu’ils sont comme des fous sous les thuyas et je n’ai vu qu’aujourd’hui le serpent qui ressemble bien à celui ci
    Merci d’avance

  8. Andre :

    Bonsoir, merci pour cette fiche (surtout la photo) qui m’a permis d’identifier une toute jeune coronelle simplement en tapant “serpent france tête noire”.

  9. Cheloniophilie :

    Correction effectuée.
    Merci beaucoup pour votre remarque.

  10. fab :

    Bonjour,

    Petite erreur me semble t-il dans l’article sur “La coronelle lisse”, il est écrit “la couleuvre lisseaime” au lieu de “la coronelle lisse aime”.

    Fabien.

  11. Cheloniophilie :

    Bonjour, mon mail est le suivant cheloniologue2004@yahoo.fr et je serai ravi de pouvoir identifier le serpent et de voir le phénomène.

  12. Lecrux :

    bonjour,
    je suis tombé nez a nez avec un serpent sous mes tuya (tapis de brindilles seche).
    j’ais fait deux photos ?
    a votre disposition.
    CDT.

  13. Cheloniophilie :

    Merci pour votre correction. Vous avez entièrement raison.

  14. Stanislas :

    Bonjour,
    Petite erreur de vocabulaire dans la partie description, “petit serpent endémique du territoire français”. Coronella austriaca détient une aire de répartition plus vaste que la France, elle est donc indigène ou autochtone et non endémique du territoire français.

Contact Webmaster

Toute utilisation du contenu du site https://serpent.cheloniophilie.com sans autorisation écrite préalable du webmaster constitue une violation du droit d'auteur.