Coronelle lisse

Photo d’une coronelle lisse prise dans le sud de la France

Classe : Reptilia
Ordre : Squamata (Reptiles)
Famille : Colubridae
Genre : Coronella (Coronelle)
Espèce : Coronella austriaca
Nom commun : Coronelle lisse


Nous allons vous présenter cette espèce dans différentes parties :

Description de la coronelle lisseAire de répartitionHabitat de cette coronelleMode de vie de la coronelle lisseProtection de Coronella austriacaPhotos de coronelle lisse

Description de la coronelle lisse

C’est le plus petit serpent autochtone du territoire français. La coronelle lisse peut atteindre une taille maximum de 70 cm de long mais la plupart des adultes mesurent en moyenne 60 cm. Ses écailles sont lisses d’où son nom de « coronelle lisse« . Le dessus de son corps est de couleur brun (plutôt chez les mâles) à gris (plutôt chez les femelles) présentant des taches foncées. La partie ventrale de son corps est uniforme variant du brun au noir. Les motifs sur son dos varient (plus ou moins de taches noires). La tête est petite et ne se distingue que peu du reste du corps. On note la présence d’une tache sombre triangulaire sur le dessus de la tête ainsi qu’une fine bande foncée partant du bout de la gueule jusqu’au cou en passant par les yeux. Contrairement aux vipères, ses pupilles sont rondes.

Identification par les écailles de ce serpent de France

Concernant l’écaillure, on sait que la coronelle lisse dispose de moins de 200 plaques ventrales, d’écailles dorsales et latérales lisses, d’une unique pré-oculaire (orange), de deux post-oculaires (jaune), de 9 grandes plaques céphaliques (violet) et d’une rostrale aussi haute que large (bleu), c’est à dire bien visible du dessus. On remarque que ce sont la troisième et la quatrième supralabiales qui touchent l’œil contrairement à Coronella girondica (vert foncé).

Tête coronelle lisse

Détails des écailles de la tête de la coronelle lisse

Sous-espèces

Coronelle lisse

Photo d’une coronelle lisse sur un rocher

Il existe 3 sous espèces : – Coronella austriaca acutirostris Cette sous espèce a été décrite par Malkmus en 1995. Elle est présente au Portugal ainsi qu’au Nord Ouest de l’Espagne. – Coronella austriaca austriaca Cette sous espèce a été décrite par Laurenti en 1768. Son aire de répartition est beaucoup plus vaste puisque qu’elle s’étend de la péninsule ibérique jusqu’au Nord de l’Europe et en Russie ainsi qu’au Nord de l’Italie. – Coronella austriaca fitzingeri Cette sous espèce a été décrite par Bonaparte en 1840. Son aire de répartition est assez limitée contrairement aux deux autres sous espèces car on ne la retrouve qu’au sud de l’Italie ainsi qu’en Sicile.

Zone de présence en France

La coronelle lisse est présente dans toutes les régions de France métropolitaine à l’exception de la Corse qui n’abrite pas cette espèce.

Habitat de la Coronella austriaca

Il s’agit d’un reptile qui préfère les milieux ayant une forte densité de végétation afin de pouvoir se cacher à tout moment. Plutôt craintive et discrète, la couleuvre lisse aime avoir a proximité des zones caillouteuses pour se réfugier dans les failles.

Comportement en milieu naturel

C’est un serpent diurne (c’est-à-dire qui vit le jour). Il est en majorité ophiophages (il s’alimente d’autres serpents) mais son régime alimentaire est aussi composé de lézards, batraciens ainsi que de petits mammifères comme les mulots qu’il tue par constriction. L’accouplement a lieu vers avril et mai, ce qui correspond à la sortie d’hibernation. La période des pontes est comprise entre le mois de Juin et le mois d’Août. Durant les trois mois, la coronelle pond une dizaine d’œufs ovales. Deux mois plus tard, les juvéniles naissent et mesurent 15 cm de long pour un poids moyen de 3 grammes. L’espérance de vie de l’espèce Coronella austriaca est d’environ 18 ans et la maturité sexuelle arrive au bout de la troisième année de vie. En cas de danger, la coronelle tentera en priorité de fuir. Si elle sent qu’il lui est impossible de s’échapper, elle va essayer de mordre si elle en a l’occasion tout en secrétant un liquide anal d’une odeur pestilentielle pour faire partir l’agresseur et pourra aller jusqu’à faire semblant d’être morte (comme la couleuvre à collier).

Protection de ce reptile

La coronelle lisse fait partie des espèces protégées sur l’ensemble du territoire métropolitain français. Il est totalement interdit de la capturer, de la blesser, la tuer, la déplacer ou de détruire sa ponte.

Les photos de la Coronelle lisse

https://serpent.cheloniophilie.com/Photos/Coronella-austriaca.php

coronella austriaca

Photo d’un spécimen Coronella austriaca